Stimulée par l'étonnante caisse de résonance que se révèle être la Twittosphère - et pour moi, ne serait-ce que dix connexions par jour sur ce blog naissant "de minette à ferraille" c'est tout à fait inespéré ! - je réussis pas à pas à m'autodéfinir ...

Ici, en quelques caractères et quelques photographies prises essentiellement avec mon iPhone, je chercherai à écrire de l'ordinaire la poésie, à dire de l'intime ce qui peut être dit. Les rubriques devraient s'étoffer peu à peu de mes lecture web. Et qui sait, de vos commentaires amis, bien entendu très attendus.

S'appelle "de minette à ferraille" tout simplement pour être née en Lorraine et batailler ferme là où elle est, essentiellement avec et parfois contre elle-même !